édito 2018

Le parcours de la Montée de SERICHAMP reste inchangé. Il  avait été tracé en 2014 en tenant compte des contraintes liées à la protection de l’environnement, des souhaits des propriétaires des terrains traversés, des choix techniques qui permettent aux concurrents de se faire plaisir et de la distance que nous souhaitions raisonnable. Il ne serait pas possible de modifier ce parcours sans remettre en cause cet équilibre.

J’en profite pour remercier les propriétaires des forêts traversées et les organismes publics qui nous ont renouvelé leurs autorisations pour que nous puissions organiser la 18ème édition.

Aujourd’hui, la Montée de SERICHAMP est une des dernières courses nature du Massif Vosgien à ne pas avoir l’appellation « trail ». Nous proposons toujours un lieu de départ et d’arrivée différents : un départ dans la vallée, une arrivée au sommet ; un ravitaillement sur la parcours pour que le concurrents ne se soucient pas de leur intendance, un balisage renforcé et des repères kilométriques.
De plus, la course n’est  pas qu’une montée vers un sommet. Certes, elle comporte des passages très pentus mais il y a aussi de nombreuses petites descentes. Le parcours est partagé entre chemins forestiers et sentiers de corniches très techniques ou d’autres sentiers à travers les bois ; avec une partie asphaltée réduite à quelques centaines mètres.
Avec toujours ces paysages montagneux, forêts, clairières, pierriers, petits ruisseaux, roches.

Les lieux  de départ et d’arrivée restent, bien entendu, inchangés.
La distance relativement courte (14 kms) autorise des performances athlétiques de haut niveau comme en témoignent les performances réalisées ces dernières années notamment par nos récents triples vainqueurs, Ludovic LAURENT (record du parcours en 1h00’59’’ en 2016) et Claire MOUGEL (record du parcours 1h 15’10′ en 2017).
Je rappelle d’ailleurs les récents exploits de deux champions qui viennent régulièrement à SERICHAMP : Claire MOUGEL, 3ème aux Mondiaux de trail long en ESPAGNE et Mathieu MARTINEZ superbe 5ème de la Maxi-Race d’ANNECY. Nous sommes très fiers de les compter à notre palmarès.
Comme les années précédentes nous ne communiquerons pas sur la géolocalisation du parcours, par respect pour les propriétaires des terrains et forêts traversés, pour éviter les reconnaissances intempestives. Nous voulons limiter au maximum les nuisances sur ces territoires protégés. N’oublions pas que le parcours traverse une zone NATURA 2000 et qu’il nous appartient de participer à l’effort de préservation de ces montagnes que nous aimons tant.

Dans la même logique, le nombre d’inscrits sera limité à 200 concurrent(e)s.
Justement, je vous recommande de vous préinscrire rapidement pour être sûrs de réserver votre place. Vous pouvez payer immédiatement ou régler l’inscription au retrait du dossard.
Nous sommes assez cool avec ça. En revanche, si vous êtes empêchés de venir même au dernier moment, merci de nous prévenir pour que nous puissions réaffecter le dossard.

Merci de votre compréhension

A très bientôt,  le 29 juillet 2018
François